Les règles des séances de plongée libre en apnée chez Archimède Djerba

  1. Le nombre de participants est limité à 4 (hors encadrement Archimède). Cette séance est sous la surveillance et la responsabilité d'un apnéiste chevronné et d'un représentant d'Archimède Djerba Freediving Center. Le respect de leurs recommandations est indispensable.
  2. Le prix des séances ne comprend pas une éventuelle assurance complémentaire en responsabilité civile que les participants s'engagent à détenir. Les participants doivent être titulaires d'une certification d'apnée PADI (ou tout autre organisme internationalement reconnu). Les participants s'engagent à respecter les règles des organisations/fédérations d'apnée dont ils sont brevetés complétées des règles propres à Archimède Djerba Freediving Center. Si un conflit devaient survenir entre celles-ci, les plus sécurisantes seront d'application.
  3. Les apnéistes s'engagent à éviter de plonger s'ils se sentent fatigués ou diminués de la pleine possession de leurs moyens. Ils sont tous validés dans leur pratique par un certificat médical spécifique à la pratique de l'apnée de moins de 12 mois.
  4. Utilisation systématique du "Buddy/Binôme System" : Un apnéiste en surface suit visuellement et exclusivement son binôme apnéiste pendant toute la durée de la plongée jusqu'à 1 minute après la sortie de celui-ci et son signe "OK". Lors de la remontée, l'apnéiste "surveillant" accompagne le retour des derniers 10 mètres jusqu'à la surface.
  5. Respect les intervalles de surface (hors préconisations d'un ordinateur individuel de plongée en apnée) :
    • jusqu'à -20m : L'intervalle de surface sera calculé en fonction du temps de plongée (intervalle de surface minimal en minutes = 3 fois le temps de plongée),
    • au-delà de -20m : L'intervalle de surface est calculé en fonction de la profondeur atteinte (intervalle de surface en minutes = la profondeur atteinte divisée par 5).
  6. Utilisation d'une longe de sécurité pour toute plongée le long du filin.
  7. L'apnée statique ne peut se faire qu'en surface sous la surveillance active d'un binôme.
  8. Respirer de l'air sous pression est dangereux pour les apnéistes. Nous vous prions d'éviter de respirer sur un détendeur en immersion. Si cela devait arriver, nous vous rappelons qu'il est indispensable d'expirer grandement tout au long de la remontée afin d'éviter tout risque fatale de surpression pulmonaire.
  9. Etre un "Freediver Responsable" :
    • Je pense toujours à la sécurité,
    • Pas de prise d'alcool ou de drogue avant l'apnée,
    • Je communique les informations sur mon état de santé actuel,
    • Je vérifie l'état de mon matériel,
    • J'ajuste mon lestage pour être positif à la moitié de la profondeur prévue,
    • Je participe au briefing,
    • Je m'échauffe avant de plonger,
    • Je me rends visible,
    • J'informe mon binôme du temps et de la profondeur de l'immersion,
    • Je reste en contact avec mon binôme en apnée statique + point d'appui,
    • Je ne fais pas d'hyperventilation,
    • Je pense à m'hydrater,
    • J'entame l'immersion sans tuba,
    • Non réponse ou lacher de bulle chez mon binôme = danger,
    • Je pratique systématiquement l'assistance sur les dernière 10 mètres,
    • Je pense à compenser le masque et les oreilles sans forcer,
    • Besoin de respirer = remontée sans accélération,
    • Je regarde le binôme dans les yeux jusqu'à sa reprise de respiration,
    • Sortie = demi-expiration et inspiration complète puis expirations passives et inspirations complètes,
    • Sortie main sur la bouée ou en appui,
    • J'écoute mon corps (malaise ou froid = sortie de l'eau),
    • Je préviens quand je sors de l'eau.
  10. L'objectif est le "Zéro incident" !
    • A ce titre, aucune syncope, aucune samba, aucune perte de connaissance même passagère ne seront tolérées.
    • L'éventuel auteur sera exclu définitivement. Et connu comme tel.
Freediver Padi Djerba Tunisie